Accueil / Transport /

1,35 milliard pour doubler le ferroviaire d’ici 2030

, par Stratégies Logistique

Le Premier ministre, en déplacement dans les Pyrénées-Orientales, a détaillé le plan d’investissement pour relancer le transport ferroviaire. L’objectif inscrit dans la loi Climat est de porter de 9% à 18% la part modale du fret ferroviaire d’ici à 2030.

En additionnant les financements de l’État à hauteur de 50% prévus par la loi d’orientation des mobilités, les cofinancements attendus de l’Union européenne, des collectivités territoriales et de différents acteurs du fret ferroviaire, un milliard d’euros seront dédiés à l’infrastructure ferroviaire. En outre, 210 millions d’euros supplémentaires financeront les surcoûts induits par les travaux sur le réseau ferré et 140 millions d’euros iront à des projets de ports maritimes à vocation ferroviaire.

Cette enveloppe de 1,35 milliard d’euros est articulée autour de huit axes de développement :

  • 250 millions d’euros seront consacrés à la création et la rénovation d’installations terminales. Sont d’ores et déjà concernés huit terminaux multimodaux, dont Calais Turquerie (Pas-de-Calais) et douze installations terminales embranchées (ITE), dont une sur la carrière de Wallers-en-Fagne (Nord). Cinquante autre projets ont été listés pour les années à venir, répartis entre 15 terminaux multimodaux, 27 ITE et 8 cours de marchandises.
  • 160 millions d’euros serviront à moderniser les infrastructures, répartis entre les voies de service (120 millions) et les installations de tri des wagons (40 millions). Ont été sélectionnées en priorité, les voies de service de Miramas (13), Gevrey (21) et Perrigny (89) pour 13,4 millions d’euros ainsi que les sites de tri des wagons toujours de Miramas (13) ainsi que Woippy (57), Sibelin (69) et Le Bourget (93).
  • 250 millions d’euros permettront de mieux aménager le réseau ferré national, via des élargissements de tunnels, pour que les trains circulent dans de meilleures conditions. En parallèle, il s’agira de développer la complémentarité fer-fleuve, en améliorant l’accès ferroviaire des ports fluviaux afin d’en faire de véritables sites tri-modaux. En 2021, six opérations ont d’ores et déjà été retenues (dont une sur le port E. Herriot à Lyon pour 2024) tandis que 17 autres opérations ultérieures ont été identifiées.
  • 205 millions seront investis dans la régénération des lignes capillaires fret, aux côtés des collectivités territoriales et des chargeurs. En 2021, neuf lignes sont concernées : trois en Auvergne-Rhône-Alpes dont la ligne Volvic-Le Mont Dore, deux en en Centre-Val de Loire dont la ligne Orléans-Voves, deux en Nouvelle-Aquitaine et deux en Grand Est.
  • 85 millions seront attribués à des projets portés par SNCF Réseau, dans le but par exemple d’améliorer la gestion des circulations et des capacités, mais aussi la géolocalisation des trains ou encore la communication entre les agents de circulation et les conducteurs de trains.
  • 50 millions d’euros enclencheront l’adaptation du réseau de chemin de fer à la circulation des trains lourds et longs (850 mètres). Une intervention a commencé sur la voie d’accès à l’ITE Miramas Clésud, six autres sont programmées, notamment sur les axes Dijon/Saint-Jean-de-Maurienne et Atlantique.
  • 210 millions seront consacrés à l’atténuation des impacts des travaux sur les trains de fret, avec compensation des surcoûts induits par ces aménagements par SNCF Réseau.
  • 140 millions d’euros développera le volet portuaire, en augmentant la capacité d’accueil des trains, en améliorant les embranchements avec les terminaux et en réduisant le temps de chargement et déchargement des trains.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 191 - octobre / novembre 2021

Stratégies Logistique n°191 est paru.

Hors-série n° 19 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris et en ligne le jeudi 14 octobre 2021.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.