Accueil / Transport /

Coup de pouce pour le rail sur l’axe Seine

, par Erick Demangeon

Alors que Sncf Réseau ouvrira une nouvelle ligne ferroviaire entre la Normandie et l’Île-de-France le 12 mars, un investissement de 270 M€, Haropa annonce des aides financières significatives pour stimuler le report modal. Une nouvelle bourse de fret ferroviaire développée par Soget doit également faciliter l’accès aux capacités ferroviaires.

Soufflet, qui exporte 20 % de la collecte de céréales française, peut se réjouir des annonces d’Haropa et de Sncf Réseau en faveur de la massification du fret ferroviaire. Invité à l’événement « Fret Ferroviaire Axe Seine (FFAS) » organisé le 11 février, Lionel Le Maire, directeur transport & logistique du groupe céréalier, qui gère environ 2000 trains par an, a fait valoir que « la compétitivité de notre chaîne logistique est essentielle en raison de la faible valeur de nos produits. Elle s’appuie sur des modes massifiés dont le ferroviaire dès que cela est possible et économiquement viable ». Au nom de l’AUTF et de son groupe, le chargeur a rappelé que « le service et la souplesse dans la fourniture de sillons de qualité, y compris aux périodes de pointe ou lors de travaux sur le réseau ferré », étaient d’autres conditions pour augmenter les tonnages sur le rail.

Serqueux-Gisors en service le 12 mars

A ces attentes des chargeurs Haropa et Sncf Réseau apportent une série de réponses concrètes. A commencer par la mise en service de la ligne Serqueux-Gisors le 12 mars prochain. « La desserte ferroviaire entre la Normandie et le hub francilien disposera d’une offre capacitaire de 25 sillons supplémentaires par jour », déclarent Hélène Vasseur et Isabelle Delon de Sncf Réseau. « Cette nouvelle capacité bénéficiera au port du Havre mais aussi par effet ricochet au port de Rouen » en retirant jusqu’à 6 000 camions par semaine sur l’axe Seine. Représentant un investissement de l’ordre de 270 M€, la nouvelle ligne proposera un temps de transit équivalent à celle historique entre Paris, Rouen et Le Havre. Un autre de ses avantages mis en avant par Sncf Réseau est la possibilité de faire circuler des trains de jour ou de bénéficier de sillons avec des arrivées garanties aux premières heures du matin au Havre.

Incitation commerciale au report modal

L’ouverture de la ligne Serqueux-Gisors s’accompagnera d’une nouvelle offre de sillons dédiée au fret entre Le Havre et Valenton en Ile-de-France. Ces capacités pourront traiter une ou plusieurs navettes quotidiennes sur ce trajet. Pour amorcer la création de ces services et d’autres, Haropa annonce le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt. Accessible depuis le 11 février, il s’adresse dans un premier temps aux opérateurs et entreprises ferroviaires porteurs de projets de nouvelles lignes. A l’international, ils pourront percevoir une aide jusqu’à 1 250 € par circulation les 12 premiers mois puis de 750 € par circulation les 12 mois suivants. Pour les nouveaux services nationaux, le soutien financier sera jusqu’à 750 € par circulation la première année puis de 500 € par circulation la seconde.
Un deuxième volet de ce dispositif financier couvre les services existants. L’augmentation des fréquences sur ces derniers sera soutenue à hauteur de 500 € par circulation. Enfin, les clients de ces liaisons (transporteurs, commissionnaires, chargeurs, compagnies maritimes…) percevront une aide de 15 € par unité de transport intermodale remise.

Nouvelle plateforme en ligne

D’ores et déjà, Haropa évoque plusieurs projets ferroviaires sur le territoire national et avec l’Europe. Parmi eux, son directeur commercial et marketing Laurent Follope cite des liaisons combinées à l’étude entre Le Havre et la région d’Orléans, avec Bayonne, Padoue en Italie et l’Est de la France.
Pour faciliter l’accès au rail et à ses services fret, l’éditeur Soget a dévoilé sa nouvelle application interopérable avec son Community Cargo System S.One. Conçue avec Click2Rail et disponible sous quelques mois, il s’agit d’une bourse de fret ferroviaire comparable à celles dans le transport routier de marchandises. A l’instar de ces dernières, elle permettra d’identifier les capacités de fret ferroviaire disponibles sur les différents services et d’y réserver des trajets. Ce nouvel outil devrait ouvrir le fer à un nouveau marché : celui des chargeurs et de leurs commissionnaires qui n’ont parfois qu’un seul conteneur à transporter.


Voir en ligne : Appel à Manifestation d’Intérêt - Dispositif d’incitation au report modal de Haropa

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 186 - décembre 2020 / janvier 2021

Stratégies Logistique n°186 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.