Accueil / Entreposage / Manutention /

Jungheinrich déjoue les crises

, par Sylvain Chanourdie

Entre pandémie et tensions sur les approvisionnements, les ventes du spécialiste allemand de l’intralogistique ont nettement rebondi en 2021. Les perspectives restent bonnes pour 2022.

En France comme en Europe, Jungheinrich a enregistré un niveau record de prise de commandes en 2021. Celle-ci a atteint 4,87 Mds € au niveau groupe contre 3,8 Md€ en 2020 et 3,92 Mds € en 2019. Les commandes de nouveaux chariots en particulier ont bondi de 46 %, passant de 111 000 unités en 2020 à 162 000 en 2021. Après cette « année de tous les records », Julien Calloud, président de la filiale française, estime que « l’enjeu majeur pour l’année 2022 sera de trouver le meilleur équilibre économique pour Jungheinrich et nos clients, qui traversent aussi une séquence où chaque optimisation fait la différence. » De fait, le groupe n’échappe pas à l’inflation, sur l’acier et l’énergie en particulier, en plus des fortes tensions sur les approvisionnements et les composants électroniques. Jungheinrich France assure néanmoins être capable d’assurer des délais de livraison « très compétitifs » grâce aux leçons tirées de l’impact de la crise Covid en 2019 et 2020. Après un chiffre d’affaires de 4,2 Mds € en 2021 (en hausse de 4% par rapport à l’exercice 2019), le groupe s’attend pour 2022 à une légère progression des ventes, tandis que les commandes devraient légèrement baisser en 2022.

Montée du reconditionnement

Dans cette conjoncture incertaine, l’innovation en termes d’automatisation et de développement durable restent des valeurs sûres. Désormais présent sur le marché des AMR (robots mobiles autonomes) avec son premier modèle, l’arculee, Jungheinrich capitalise sur la technologie lithium-ion. La conversion de sa gamme de chariots conçues autour des batteries Li-ion s’est poursuivie en 2021, avec de nouveaux modèles ERE et ERD, dont l’ERE 225i. Le taux d’équipement de ses chariots en Li-ion reste confidentiel, l’objectif étant d’atteindre 70 % en 2025. Le reconditionnement fait aussi partie de la stratégie de décarbonation. Selon le constructeur, qui a ouvert sa troisième usine de reconditionnement à Ploiești, en Roumanie, un chariot reconditionné permet de réduire de 80% les émissions de CO2 par rapport à un matériel neuf. Une solution durable d’autant plus appréciable en cette période de tensions sur la production.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 195 - juin / juillet 2022

Stratégies Logistique n°195 est paru.

Hors-série n° 20 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le mercredi 1er juin 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2021

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 8 au 10 décembre 2021.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.