Accueil / Entreprise /

L’imprimante 3D va-t-elle bouleverser la logistique ?

, par Stratégies Logistique

La fabrication via imprimante 3D est une nouvelle technologie qui s’apprête à révolutionner l’industrie logistique. La preuve avec deux exemples.

Produire une pièce à la demande en superposant de très fines couches de matières : la fabrication additive permet ainsi d’éviter à une pièce d’être stockée et acheminée sur des milliers de kilomètres... "Conséquence : cette innovation est en passe de bouleverser les modèles actuels de distribution, et toute la Supply Chain avec", commente Xavier, consultant senior en supply chain du cabinet conseil Adameo.

La Poste

Depuis fin 2013, La Poste expérimente, en partenariat avec Sculpteo, leader français du secteur, un service de conseil et de fabrication additive dans trois bureaux parisiens : il est ainsi possible d’éditer, à partir d’une imprimante 3D, une maquette, un prototype, un cadeau original à partir de ses propres fichiers 3D. Depuis décembre 2015, le service est complété par un site Internet, Innover et créer en 3D, là encore pour concevoir, réaliser et envoyer des objets uniques et personnalisés dans le matériau de leur choix : résine, plastique, céramique ou encore alumine.

Fairphone

"De son côté, le fabricant Fairphone et ses smartphones éthiques et durables, propose de commander sur le site Internet 3D Hubs des coques de téléphones portables personnalisables par fabrication additive. Les imprimantes étant stockées près de chez soi, il n’est donc plus nécessaire d’importer des coques de téléphones depuis les pays de production « low-cost » comme la Chine ", poursuit Xavier, consultant senior en supply chain chez Adameo. Pour son second modèle, Fairphone propose une collection d’accessoires imprimables en 3D en fonction de la demande...

Nouvel ordre

A travers ces deux exemples, on comprend bien l’impact sur la logistique à l’échelle mondiale : plus besoins des usines asiatiques, ni même de transport mondial... La technologie 3D nécessite peu de main d’oeuvre et pourrait permettre de re-localiser la fabrication dans les pays industrialisés. En utilisant la juste quantité de matière, elle élude les problèmes de stocks, comme par exemple pour le marché des pièces de rechange.

"La grande question serait plutôt de savoir à quel point on rapproche cette production du client final : les imprimantes 3D se trouveraient elles chez le fabricant, chez de nouveaux fournisseurs de proximité ou directement chez le client ? ", interpelle le consultant d’Adameo. Les flux de la fabrication additive pourraient donc se limiter à l’approvisionnement de billes, de bobines de plastiques ou de poudre de métal à l’intérieur des villes.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 171 - Juin / Juillet 2018

Stratégies Logistique n°171 est paru.

Hors-série n°16 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 12 décembre 2017, et découvrez les candidats en lice pour le Prix de l’innovation durable 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°15 - Value Chain Parts

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Value Chain Parts, qui s’est tenu à Toulouse le 22 novembre 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.