Accueil / Supply chain management /

Covid-19 : STEF en première ligne

, par Erick Demangeon

Les plans de continuité et de résilience de l’activité des prestataires logistiques sont confrontés à une situation inédite avec le Covid-19. En l’absence de prévisions, les organisations doivent s’en remettre à leur agilité. Le dialogue quotidien avec les équipes et les clients est déterminant selon STEF.

Si la grande distribution déclare être capable d’approvisionner ses points de vente en produits alimentaires en quantité suffisante dans le contexte actuel du Covid-19, elle le doit et le devra grâce à ses prestataires logistiques. Cette condition, souvent oubliée par le grand public et minorée par les pouvoirs publics, suppose que ces derniers adaptent leurs organisations au contexte épidémique.

Plan de continuité d’activité

Spécialiste de la logistique sous température contrôlée, de produits agroalimentaires en particulier, STEF est en première ligne pour relever ce défi. Son plan de continuité d’activité s’appuie sur une cellule de crise. « Depuis le 22 février, cette cellule créée au sein de notre groupe se réunit tous les jours. Ses objectifs sont de communiquer à nos personnels des informations sur le virus, de prévenir le risque de contagion au sein de nos équipes et d’adapter nos organisations », explique Stanislas Lemor. Pour le président-directeur général de STEF, elle a aussi un rôle d’information quotidienne vis-à-vis de ses clients de l’industrie agroalimentaire et de la distribution pour anticiper sinon alerter face aux difficultés rencontrées sur la chaîne.

JPEG - 77.6 ko
Stanislas Lemor, président-directeur général du groupe STEF
® STEF

Retour à des flux mieux régulés ?

A fin février, STEF ne constatait aucun ralentissement de son activité voire même une progression due aux achats de précaution des consommateurs. Ce phénomène s’est poursuivi jusqu’au 16 mars. Depuis l’accès aux magasins est conditionné à des règles strictes qui, au-delà de prévenir les risques de contagion, ont aussi pour conséquence de freiner les achats massifs de précaution des consommateurs. Ces mesures devraient détendre les flux amont opérés par STEF sur une chaîne perturbée de la production aux sites de distribution. Depuis la même date, la fermeture des restaurants et autres sites de consommation hors domicile a ralenti en revanche son activité RHF sinon arrêté. Elle est pour partie compensée par ses nouvelles prestations dans le e-commerce et drive pour Carrefour par exemple sur un nouveau site mécanisé à Aulnay-sous-Bois.

Quid des systèmes d’information

Parmi les missions de cette cellule de crise, Stanislas Lemor insiste sur le dialogue social « pour anticiper les difficultés ». Il évoque aussi le risque de perturbation des organisations lié aux mesures de prévention mises en œuvre comme la prise de température des personnels et visiteurs sur les sites du groupe. « L’ensemble des équipements de prévention tels que masques, kits de température et solutions hydro-alcooliques sont fournis par STEF à ses salariés ». Une inquiétude persiste en revanche sur leurs mobilité et capacité à se rendre sur leur lieu de travail.
Une autre mission allouée à cette cellule de crise est la continuité des systèmes d’information du groupe, TMS et WMS qui supportent ses flux logistiques en particulier. Comme beaucoup actuellement, c’est au moyen d’équipes distantes que le prestataire les pilote. « Cette capacité à gérer nos systèmes d’information à distance est en cours d’achèvement » reconnaît le dirigeant.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 182 - avril/mai 2020

Stratégies Logistique n°182 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.