Accueil / Transport / Livraison /

Covid-19 : les règles de la livraison édictées

, par Stratégies Logistique

Conscient des enjeux sanitaires pour les livreurs comme pour les consommateurs, le gouvernement a tenu à publier un guide de bonnes pratiques concernant la livraison de colis.

Le Gouvernement a travaillé avec les professionnels à la rédaction d’un guide des précautions sanitaires à respecter dans le cadre de la livraison de colis et a généralisé notamment la livraison sans contact. Les gestes barrière s’appliquent à l’ensemble de la chaîne, du préparateur aux transporteurs et aux livreurs, en passant par la personne recevant le colis.

Livraisons sans contact

Les expéditeurs sont encouragés à optimiser la taille de leurs colis, afin de faciliter la livraison en priorité dans les boîtes aux lettres normalisées. Si le colis n’est pas au bon format, le livreur prévient le destinataire et dépose le colis sur le pas de la porte, s’écartant d’un mètre avant ouverture de la porte. Dans tous les cas, le destinataire doit attendre quelques secondes avant d’ouvrir la porte, afin de permettre au livreur de s’en écarter. Il est également prié de bien se laver les mains après la réception et l’ouverture de son colis.

« Le livreur peut laisser le colis sur le pas de la porte ou s’assurer, à distance que le colis a bien été réceptionné par le client. Il ne recueille pas de signature manuscrite auprès du client », indiquent les consignes. Chez Chronopost, une nouvelle fonctionnalité permet à l’ensemble des chauffeurs de prendre une photo devant la porte du destinataire, cette photo faisant office de signature, explique La Poste. Pour récupérer les objets envoyés dans un bureau de poste, le client signe avec son propre stylo sur l’avis de passage.

Retards à prévoir

Le groupe La Poste a déclaré hier qu’il « se recentre sur ses missions essentielles au service de la population » afin de restreindre le nombre de postiers à devoir se rendre au travail chaque jour. Le temps de travail par facteur est réduit à trois jours par semaine, l’idée étant de n’avoir jamais plus de la moitié des effectifs présents sur un même site. Ce qui entraînera forcément des retards...

Pour les livraisons encombrantes, des protocoles doivent permettre de maintenir des distances de sécurité entre les personnes présentes sur place au cours de l’intervention et de prévoir le nettoyage des surfaces touchées.

Et les litiges ?

Un arrêté paru au Journal officiel précise qu’il ne peut être exigé de signature d’un document sur quelque support que ce soit par le destinataire ou son représentant. En cas de problème, il est possible d’envoyer une réclamation par tout moyen y compris par voie électronique, au plus tard à l’expiration du délai prévu contractuellement ou à défaut de stipulation contractuelle à midi du premier jour ouvrable suivant la remise de la marchandise. Faute de quoi le colis sera considéré comme livré.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 183 - juin/juillet 2020

Stratégies Logistique n°183 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.