Accueil / Transport /

Le transport fluvial a résisté en 2020

, par Stratégies Logistique

Après une croissance de 10% avec avec 7,4 milliards de t-km, le transport fluvial de marchandises a été impacté dans la crise sanitaire, à -11,5% en tonnes kilomètres (6,5 milliards de t-km). Sans pour autant boire complètement la tasse.

« Avec 50,4 millions de tonnes transportés en 2020, le transport fluvial prouve sa résilience dans un contexte économique fragilisé par la crise sanitaire », résume Voies Navigables de France (VNF). En faisant abstraction des mois impactés par le premier confinement (mars, avril et mai), qui ont connu des diminutions de trafic de 30% en moyenne, la baisse n’est plus que de 4,7% en t-km en moyenne sur l’année.

Le premier confinement a fortement impacté la filière des matériaux de construction et la filière métallurgique, très consommatrice de fluvial (22,5 millions de tonnes). La filière agricole, seconde grosse utilisatrice avec 13,2 tonnes, a quant à elle, augmenté de +12,6% en t-km sur le premier semestre, grâce aux excellentes récoltes de 2019. Le trafic fluvial intérieur de marchandises enregistre pour sa part une baisse moins conséquente de -7,9% en t-km (4,3 milliards de t-km) et de -7,6% en volume (28,2 millions de tonnes transportées). Pour ce qui est des échanges internationaux, les exportations ont connu une baisse de -18% en t-km (1,26 milliard de t-km) et -17,4% en volume (13 millions de tonnes transportées), tout comme les importations.

La tendance par grands bassins est quant à elle contrastée. Les Hauts de France ont enregistré une hausse, portée les filières de l’énergie et de l’agriculture mais également des conteneurs via l’ouverture d’une nouvelle ligne Béthune-Sante. Les bassins connectés aux grands ports maritimes (Seine-Oise, Rhône-Saône notamment) ont été plus impactés. L’axe rhénan, a lui, enregistré une baisse de trafic, en raison d’une mauvaise récolte céréalière de 2020 et la baisse de la filière métallurgique (sauf à destination de Strasbourg). Le bassin mosellan affiche une légère baisse, tout en étant supérieurs à 2018. Le bassin Rhône-Saône enregistre la plus forte baisse, de -22% en t-km, du essentiellement à la fermeture temporaire de l’écluse de Sablons et à une réduction du transport de marchandises (avec -82,6% sur le seul mois de mars).

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 187 - février / mars 2021

Stratégies Logistique n°187 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.