Accueil / Transport /

Slow-steaming, quel impact pour les supply-chains internationales ?

, par Erick Demangeon

Plusieurs armements et pays dont la France se prononcent en faveur de la réduction de la vitesse des navires afin de diminuer les émissions de gaz à effet de serre du transport maritime. Pour les chargeurs, la pertinence de cette solution dépend des marchandises acheminées mais peut avoir des effets pervers.

Au sommet du G7 en août dernier à Biarritz, Emmanuel Macron a évoqué lors de sa déclaration préalable la réduction de la vitesse des navires pour diminuer les émissions des gaz à effet de serre du transport maritime. Destinée aux flux de matières premières acheminées en vrac (pétrole, minerais, charbons, céréales…), cette proposition est aujourd’hui défendue par la France devant l’Organisation mondiale maritime (OMI). Or, elle n’avait jusqu’à présent fait l’objet d’aucune évaluation de son impact sur les supply-chains internationales ; un travail entrepris par Pierre Cariou, économiste maritime et (...)

Ce contenu est réservé aux abonnés de Stratégies Logistique.
Si vous êtes déjà abonné(e), vous pouvez vous connecter en .
Si vous ne l'êtes pas encore, nous pensons (sans prétendre à une objectivité totale) que ce serait une très bonne idée. Cliquez ici pour consulter nos offres d'abonnement.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 185 - octobre/novembre 2020

Stratégies Logistique n°185 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.