Accueil / Entreprise /

France Boissons poursuit le développement de sa logistique côté Ouest

, par Stratégies Logistique

Répondre aux challenges des cafés, hôtels et restaurants de l’Ile-de-France, un défi pour France Boissons. L’enseigne continue son plan de transformation de ses sites logistiques et a investi 2 millions d’euros à Marolles-sur-Seine.

Avec près de 57 000 clients, 20 filiales et 75 centres de distribution, France Boissons, filiale d’Heineken depuis 1987, continue sa transformation logistique pour être toujours plus réactive dans la livraison de la bière, produit historique de l’entreprise, mais aussi le vin, le café, l’eau, les softs et les spiritueux. Le renforcement de ses sites logistiques a été lancé en 2014 et s’est concentré sur la partie Ouest de la France ces derniers mois.

13 tournées quotidiennes pour le sud de l’Ile-de-France

L’inauguration de Marolles-sur-Seine a eu lieu le 24 octobre. Le site, en cross-dock partiel, s’étend sur une surface totale de 3 000 m2. 200 références y sont entreposées et 3 000 sont disponibles grâce à la proximité de la plateforme régionale de Bonneuil-sur-Marne. De quoi permettre de répondre aux différentes typologies d’établissements ainsi qu’aux spécificités des clients de la région. Chaque jour, treize tournées sont effectuées depuis le site de Marolles-sur-Seine à destination des 1 300 clients du sud de l’Ile-de-France.

Plate-forme de Rennes

Début octobre, France Boissons a aussi renforcé sa logistique bretonne. La plateforme de Rennes, avec 1,9 million d’euros d’investissement, est au cœur d’une zone de chalandise couvrant l’ensemble de la Bretagne et de La Loire-Atlantique. Bénéficiant d’un maillage local fort avec sept sites logistiques – Rennes, Saint-Malo, Saint-Brieuc, Locminé, Brest, Quimper et Nantes – France Boissons Bretagne et ses 300 collaborateurs y accompagnent près de 7 200 clients grâce à une offre complète et diversifiée, soit près de 2500 références, pour répondre aux spécificités régionales et aux attentes des consommateurs.

Outre une extension des bâtiments, le site s’est doté d’une informatisation complète de sa chaîne logistique, via l’équipement WMS - Warehouse Management System, un système de gestion d’entrepôts garantissant rapidité et qualité de service. 100 000 € complémentaires ont été investis depuis 2014. Le site de Rennes est certifié de l’Ecolabel FNB (Fédération Nationale des Boissons) depuis 2016.

Saint-Malo et Nantes

Dans le même temps, c’était également au tour de la plate-forme de Saint-Malo (Pleudihen-sur-Rance) de se refaire une beauté, considérée comme le fleuron logistique du groupe. Au cœur du territoire de la Côte d’Emeraude et dans une zone touristique clé, Saint-Malo a bénéficié d’un investissement de 66 000 euros pour répondre aux besoins des 500 clients du territoire de Côtes-d’Armor, du nord de l’Ile-et-Vilaine et du sud de la Manche. Cinq tournées quotidiennes sont effectuées depuis le site de Saint-Malo : encore un gage de réactivité et de qualité de service du distributeur.

Du côté de Nantes, toujours début octobre, le site Couëron a bénéficié d’un investissement de 310 000 euros. Cela illustre là encore la volonté du leader de la distribution de boissons et de services à investir dans un outil logistique toujours plus performant, au service de près de 1 500 clients répartis sur Nantes et son agglomération, la Côte de Jade et la Côte d’Amour.

Plate-forme régionale à Angers

Irrigué en partie par la plateforme régionale d’Angers (cross-dock partiel), ce site d’une surface totale de 3 200m2, dispose d’une offre produit complète et diversifiée. Les 2300 références disponibles permettent de répondre aux différentes typologies d’établissements ainsi qu’aux spécificités des clients de la région en proposant par exemple, une offre de produits locaux (bières bretonnes - Lancelot - et vendéennes principalement).

Les équipements (transpalettes électriques…) et programmes (séances d’ostéopathie, programme RH de reconversion des chauffeurs-livreurs, formation en e-learning à la sécurité…) permettent de gagner en ergonomie, de mieux gérer la pénibilité et de former à la sécurité.

Bordelais

La plus grosse inauguration de l’année est celle de Beychac en février : plus de 7000 mètres carrés, le site de Beychac emploie 113 salariés et irrigue aujourd’hui 7 départements (Gironde, Dordogne, Charente, Charente-Maritime, Pyrénées Atlantique, Hautes Pyrénées, Landes). Près 30 tournées quotidiennes sont assurées pour livrer 110 à 200 tonnes de marchandises par jour (sur 2 200 références dont 900 références vins) via 5 sites (Rochefort, Angoulême, Beychac Pau et Saint-Jean de Luz).

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 167 - Octobre/Novembre 2017

Stratégies Logistique n°167 est paru.

Hors-série n°15 - Value Chain Parts

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Value Chain Parts, qui s’est tenu à Toulouse le 22 novembre 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°14 - Value Chain Pharma

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Value Chain Pharma, qui s’est tenu à Paris - La Défense le 28 juin 2017.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.