Le numéro 203 est en accès libre

Feuilletez gratuitement Stratégies Logistique 203 - octobre/novembre 2023.

En bref

Still promeut la manutention automatisée auprès des PME

La start-up de formation des livreurs Delivery Academy va lever 1,2 M€

Découvrez l'abonnement numérique

Accueil / Supply Chain / À lire

La France au 13e rang mondial pour sa performance logistique

, par Sylvain Chanourdie

La Banque mondiale a mis à jour son indice LPI qui datait de 2018. La France gagne trois places en cinq ans, passant de la 16e à la 13e position, mais reste derrière ses principaux concurrents : Belgique (8e), Allemagne (4e) et Pays-Bas (5e). Face à un bilan mitigé, l’Union TLF demande une intensification des efforts de politique publique.

Habituellement biennal, le classement mondial de la performance logistique établi par la Banque mondiale s’est fait attendre cinq ans. Couvrant 139 pays pour l’édition 2023, il s’appuie sur l’indice LPI ((logistics performance index) qui mesure « la facilité avec laquelle il est possible d’établir des connexions fiables entre les chaînes d’approvisionnement ainsi que les facteurs structurels qui le permettent, tels que la qualité des services logistiques, les infrastructures commerciales et de transport, et les contrôles aux frontières  ». Les trois années de décalage sont expliquées par la désorganisation liée à la crise Covid et par la mise en place d’une nouvelle méthodologie. En effet, si la Banque mondiale s’appuie toujours sur des questionnaires quantitatifs et qualitatifs pour évaluer la logistique transfrontalière (sondage mené entre septembre et novembre 2022), la performance du marché domestique est désormais déduite des données des plateformes de visibilité.

Infrastructures en recul

PNG - 92.3 ko
Performance de la France entre 2018 et 2019
L’indice de la performance logistique de la Banque mondiale s’appuie sur un score synthétique établi de 0 à 5 selon six composantes :
1. L’efficacité des processus douaniers : vitesse, simplicité, prévisibilité des formalités ;
2. La qualité des infrastructures : ports, aéroports, réseaux ferrés, routes, digitalisation ;
3. La capacité d’expédier à bons prix ;
4. La qualité des services logistiques : opérateurs de transport, courtiers en douane…
5. La capacité à suivre et tracer les envois ;
6. Le respect des délais de livraison.
Union TLF

A cette nuance méthodologique près, l’indice LPI demeure un indicateur clé des plans stratégiques de la France en matière de logistique. L’association France Logistique, née début 2020 du rapport Daher-Hémar, vise un retour dans le top 10 mondial. Désormais classée 13e rang mondial contre le 16e en 2018 , la France s’en rapproche mais cela ne saurait satisfaire l’Union TLF, un des membres fondateurs de France Logistique. Dans une note d’analyse, l’organisation professionnelle a décrypté les résultats du point de vue tricolore. L’Union TLF relève «  une amélioration des scores français concernant les processus douaniers et la capacité d’expédition à prix compétitifs » mais à l’inverse un recul de la qualité des infrastructures (ci-contre).

Singapour n°1

Face à ses principaux concurrents, le bilan est également mitigé. Partageant avec l’Espagne un score de 3,9, la France s’affiche en retard face à la Belgique, aux Pays- Bas et à l’Allemagne « en matière de qualité d’infrastructures, de services logistiques et, dans une moindre mesure, de processus douaniers ». Plusieurs pays européens, dont les principaux concurrents logistiques de la France, tiennent le haut du classement. Après Singapour, 1er au classement, la Finlande tient à 2ème marche du podium mondial (4.2). Le Danemark, l’Allemagne, les Pays-Bas et la Suisse se partagent la 3ème place (4,1). La Belgique, l’Autriche et la Suisse sont au 7ème rang (4,0).

Pour l’Union TLF, la France doit poursuivre ses efforts pour améliorer sa compétitivité logistique tel que préconisé fin 2019 dans le rapport Daher-Hémar : fluidifier le passage des frontières, promouvoir les métiers de la logistique, investir davantage dans les dessertes des ports et renforcer leur fiabilité, faciliter l’implantation d’entrepôts ou encore aligner les conditions d’exploitation du TRM français sur celles de l’Allemagne et des Pays-Bas.

PNG - 117.7 ko
Top 25 mondial de la performance logistique
® The World Bank, Connecting to Compete 2023

Voir en ligne : https://lpi.worldbank.org/report

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 206 - avril / mai 2024

Stratégies Logistique n°206 est paru.

Supplément immobilier / SIMI 2023

Téléchargez ou feuilletez ce hors-série consacré au salon SIMI qui s’est tenu à Paris du 12 au 14 décembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 23 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui s’est tenu à Paris le 28 septembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.