Le numéro des 25 ans est en accès libre

Feuilletez gratuitement le n°196, qui marque les 25 ans de Stratégies Logistique.

Accueil / Transport / Livraison /

Carrefour teste un « drive mobile » autonome

, par Sylvain Chanourdie

En partenariat avec la startup Goggo Network, le groupe de distribution inaugure un service de livraison de courses à mi-chemin entre drive et livraison à domicile. L’échelle du projet, une navette électrique autonome de fret effectuant 15 km sur le plateau de Saclay (91), est une première en France.

Un nouveau mode de livraison par véhicule autonome est entré en service mardi. Après les « droïdes » de logistique autonomes expérimentés par TwinswHeel dans le centre-ville de Montpellier (projet SAM-Carreta mené avec la Poste et STEF), Carrefour teste en conditions réelles une navette de fret livrant le campus de l’Ecole Polytechnique à Palaiseau (91) depuis son drive de Massy (91). Les premiers clients visés, des étudiants de l’X et autres résidents du plateau de Saclay, peuvent passer commande en ligne comme pour un drive classique, sauf que la livraison ne se fera ni dans le drive, ni à domicile. Cette solution du dernier km menée dans le cadre du projet européen 5G Open Road innove ainsi à plus d’un titre.
A commencer par son champ d’action : le véhicule électrique autonome, qui reste sous le contrôle d’un opérateur de sécurité à son bord, effectue un aller-retour de 15 km au milieu d’un trafic automobile dense et jusqu’à 70 km/h. Une première en France. La délivrance des autorisations de circulation a été facilitée par la loi d’orientation des mobilités (LOM) promulguée en 2019.

Assortiment complet

L’offre innove aussi en rapprochant les casiers drive des clients. Ces consignes colis connectées sont embarquées sur le véhicule autonome. Celui-ci vient se garer quotidiennement de 17h à 19h00, sur un point de livraison unique pour l’instant. Pendant ce créneau de deux heures, qui pourra être ajusté, les clients aux alentours viennent retirer leurs courses dans l’un des 18 casiers. Le numéro du casier et un code pour l’ouvrir sont envoyés sur leur smartphone. Et si le client manque son créneau, comme dans un drive classique il peut se faire rembourser ou bien demander à être relivré le lendemain.
Tout l’assortiment du drive Carrefour est disponible : alimentaire sec et frais et non alimentaire, hors articles volumineux. Les produits surgelés font également exception car le véhicule fonctionne en froid passif, ce qui a l’avantage d’économiser les batteries... Un seul prototype est en service pour l’instant. Les commandes sont préparées au sein de l’entrepôt automatisé du Plessis-Pâté puis expédiées vers le Drive de Carrefour Massy pour y être chargées dans la navette.

JPEG - 467.1 ko
Portant 18 casiers drive, le véhicule autonome de livraison se dirige grâce à un logiciel embarqué à base d’IA couplé à des caméras, des capteurs radar et LiDAR et un système de GPS, le tout connecté en 5G au centre de supervision basé à Meudon (92).

Etendre le maillage de l’e-commerce

Porté par l’ambition de devenir une « digital retail company », le groupe Carrefour voit un grand potentiel dans ce projet pilote : « ce nouveau service incarne notre double transformation en cours, qui place l’innovation digitale au cœur de notre quotidien et de notre avenir avec l’engagement toujours plus fort de réduire notre impact environnemental  » a présenté Alexandre Bompard, lors de l’inauguration le 5 décembre. « La navette autonome étend le maillage territorial de l’e-commerce en proposant une offre complète dans les nombreuses zones éloignées des centres villes et des zones commerciales » a souligné le président-directeur général de Carrefour, rappelant aussi que le groupe vise la neutralité carbone de l’ensemble de ses activités e-commerce, du clic à la livraison, à horizon 2030. Dans les centres-villes aussi, le p-dg est convaincu que la présence de proximité passe par les magasins, « qui sont le meilleur moyen de contribuer à la livraison à domicile, car on évite de construire des dark stores ou des drives piéton solo ».

Elodie Perthuisot, directrice exécutive e-commerce, data et transformation digitale du groupe Carrefour poursuit : « notre enjeu est de tester les services de demain, de nouveaux parcours d’achats afin de résoudre les difficultés rencontrées par nos clients. L’innovation est clé pour apprendre d’eux : comment vont-ils utiliser le service ? Qui va l’utiliser ? Vont-ils l’apprécier ?  ». S’il est trop tôt encore trop tôt pour afficher des objectifs, ce type de service devrait à terme compléter la livraison à domicile « Carrefour livré chez vous » actuellement proposée dans plus de 20 000 communes, couvrant 74 % de la population française.
Autre enjeu clé, Carrefour ne s’en cache pas, est celui d’abaisser le coût de la livraison notamment en se passant de chauffeurs. Le jour où la règlementation autorisera des navettes de fret totalement autonomes sur routes ouvertes (autonomie de niveau 5), le projet prévoit qu’un superviseur pourra contrôler à distance jusqu’à 10 véhicules.

Made in France

Pour opérer ce service innovant, Carrefour a noué un partenariat exclusif en France avec la startup Goggo Network. Forte d’une levée de fonds de 44 millions d’euros en 2019, la société allemande exploite déjà des flottes de véhicules autonomes en Espagne et en Allemagne et bientôt au Royaume-Uni. Goggo Network a choisi de se focaliser sur le fret car « le niveau d’exigence de la conduite autonome avec des personnes à bord est beaucoup plus complexe » explique Yasmine Fage, co-fondatrice Goggo Network. Dans sa ligne de mire, des potentiels concurrents opérant pour l’instant aux Etats-Unis principalement, tel que la filiale d’Alphabet Waymo https://www.strategieslogistique.com/Aux-Etats-Unis-les-voitures-sans,12502. Au sein du projet 5G Open Road, Goggo Network, s’est associé au fabricant français de véhicules autonomes Milla Group, qui a adapté sa navette de transport de personnes POD à la logistique, et en s’appuyant sur la 5G fournie par Bouygues Telecom.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 198 - décembre 2022 / janvier 2023

Stratégies Logistique n°198 est paru.

Hors-série n° 21 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui s’est tenu à Paris jeudi 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2022

Téléchargez ce supplément spécial immobilier publié à l’occasion du salon SIMI 2022, organisé à Paris du 6 au 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.