Accueil / Transport /

Prix du transport routier : +2,9% en Europe, +3,5% en France

, par Stratégies Logistique

L’étude de marché des taux de fret routier européens, publiée par la place de marché Upply (groupe Geodis, filiale de la SNCF), l’IRU et le cabinet Ti (Transport intelligence), dévoilent des taux atteignant de nouveaux records historiques pour le 3e trimestre 2021.

A l’échelle européenne, l’indice de référence des taux de fret routier s’établit pour le 3e trimestre 2021 à 107,6, soit 2,9% de plus qu’au troisième trimestre 2020 (à partir d’une base 100 début 2017). C’est 0,9 % de plus que par rapport au trimestre précédent mais aussi et surtout une hausse de 4 % par rapport au deuxième trimestre 2020, au pic es perturbations dues à la pandémie de Covid-19.

Les prix du transport routier de marchandises poursuivent leur hausse continue et ont donc atteint un nouveau record en Europe au deuxième trimestre, sous l’effet notamment de la hausse du coût du gazole (+69% en moyenne en Europe), de l’inflation et de la pénurie de conducteurs, a annoncé l’Union internationale des transports routiers (IRU).

Forte reprise en France

La France n’échappe pas à la règle : les taux sur le marché intérieur français ont augmenté à un rythme accéléré au cours des trois premiers trimestres
sur un an, en hausse de 0,4 % au premier trimestre, de 2,5 % au second trimestre et enfin de 3,5 % au troisième trimestre. Ce qui s’explique notamment par la forte reprise de l’économie française après le Covid-19 dans le commerce de détail et l’industrie manufacturière, en plus des problématiques de capacités, de prix du carburant et de pénurie de chauffeurs.

Concernant les principales routes, sur un an, les tarifs de Madrid à Paris ont augmenté de 6,4 %, dépassant les niveaux observés en sens inverse pour la première fois dans un an. Les taux sur la voie Pologne vers l’Allemagne (Varsovie-Duisbourg) ont augmenté de 2,8 % en glissement trimestriel (+2,7 % d’une année sur l’autre). Les hausses les plus importantes et les plus rapides ont été enregistrées sur du Duisbourg-Paris avec 20,2 % au troisième trimestre (en sens inverse, les taux ont baissé de 1,9 %).

Pénuries à venir

Les taux de fret devraient encore augmenter au quatrième trimestre 2021, car la demande augmente et les capacités restent limitées. « Les pénuries de capacités se font de plus en plus sentir sur le marché européen du fret routier, en particulier au Royaume-Uni où le manque de chauffeurs de poids lourds qualifiés a abouti, entre autres, à des rayons de supermarché vides et à de graves encombrements dans le port de Felixstowe », met en avant l’étude.

« Les prix du transport routier de marchandises ont atteint des sommets historiques dans toute l’Europe, sous l’effet conjugué d’une croissance économique robuste, de l’engorgement des supply chains, de la hausse des coûts et de la rareté des capacités », conclut l’étude. L’ensemble de l’étude est consultable sur le site d’Upply.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 196 - septembre 2022

Stratégies Logistique n°196 est paru.

Hors-série n° 20 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le mercredi 1er juin 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2021

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 8 au 10 décembre 2021.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.