Le numéro des 25 ans est en accès libre

Feuilletez gratuitement le n°196, qui marque les 25 ans de Stratégies Logistique.

Accueil / Immobilier /

GSE promeut des entrepôts sobres, durables et confortables

, par Erick Demangeon

Sur le marché de l’entrepôt logistique, la demande française et mondiale reste forte, constate GSE. L’offre doit s’adapter en revanche aux enjeux fonciers, énergétiques, environnementaux et sociétaux, selon le contractant général, filiale du groupe Goldbeck.

De 743 M€ l’an passé, le chiffre d’affaires de GSE devrait s’élever à environ un milliard d’euros en 2022. « Notre carnet de commandes est d’un milliard d’euros également. La moitié de notre activité est réalisée en France et le reste en Italie, Allemagne, Péninsule ibérique et en Chine  », a confié son président, Roland Paul, lors d’une conférence de presse annonçant sa participation au prochain Salon de l’immobilier d’entreprise, du 6 au 8 décembre, à Paris. La logistique demeure l’un des moteurs de la croissance du contractant général. « Ce secteur se porte bien, tiré notamment par le e-commerce. Il est même en situation de déséquilibre sous l’effet d’une demande très forte et d’un taux de vacance très faible, autour de 2,5 %. D’autant que le besoin en nouvelles construction se heurte à un manque chronique d’accès au foncier, dû au renforcement de la réglementation et aux réticences des élus et populations locales », a-t-il commenté.

Réhabiliter et verticaliser

JPEG - 46.7 ko
Roland Paul, président de GSE
® GSE

Face à ce manque de foncier et « à une artificialisation des sols de plus en plus encadrée, la réhabilitation d’anciennes friches industrielles et les bâtiments à étages » sont deux priorités stratégiques présentées par GSE. « Allégeant aussi le bilan environnemental des projets  », la réhabilitation des friches sera pilotée par sa filiale Confluence, « dédiée au montage, à la densification et à la verticalisation des bâtiments ». Pour cette dernière, Roland Paul reconnaît que, si l’entrepôt à étages « est encore un marché de niche, il répond à plusieurs enjeux : la raréfaction et l’augmentation du foncier ainsi qu’à la demande en zone urbaine ». C’est d’ailleurs sur la verticalisation des bâtiments que GSE mise pour développer sa nouvelle activité d’aménageur de parkings, lancée en 2021.

Vers des bâtiments écoresponsables

Pour cette diversification comme pour ses autres activités immobilières, GSE capitalise enfin sur son expertise dans la construction de sites sobres, au plan énergétique, et plus durables au plan environnemental. « Cet intérêt pour les bâtiments éco-responsables, qui couvre les écosystèmes extérieurs des projets, est une demande de plus en plus forte chez nos clients. Lesquels sont prêts à en assumer le coût et les investissements, en contrepartie de gains opérationnels et du bien-être de leurs salariés  », constate Roland Paul. Cette mission sera confiée au centre de recherche et de développement de GSE. Elle s’articule autour de plusieurs axes : le bâtiment bas-carbone, la biodiversité, le confort intérieur et le bien-être des occupants, le chantier à faible impact et la performance énergétique.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 198 - décembre 2022 / janvier 2023

Stratégies Logistique n°198 est paru.

Hors-série n° 21 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui s’est tenu à Paris jeudi 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2022

Téléchargez ce supplément spécial immobilier publié à l’occasion du salon SIMI 2022, organisé à Paris du 6 au 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.