Accueil / Environnement /

La logistique sous pression pour réduire le CO2

, par Stratégies Logistique

Réunissant des représentants de BMW, DHL Supply Chain et l’ISO, une table ronde consacrée au verdissement de la chaine d’approvisionnement lors du sommet Movin’On (ex-Michelin Challenge Bibendum) a posé quelques éléments du débat.

La chaîne logistique va devoir carburer pour rattraper son retard en matière de réduction d’émissions de gaz à effet de serre. Selon les calculs de l’ONG Carbon Disclosure Project, les émissions de la chaîne logistique produisent aujourd’hui 11,4 fois plus que la moyenne des autres activités économiques.

Lors d’une réunion sur les différentes initiatives déjà prises à ce sujet organisé au sommet Movin’On, sommet mondial de la mobilité, Oscar de Bok, PDG de DHL Supply Chain (groupe Deutsche Post DHL) constaté que « 69 % de nos clients se sont engagés dans la réduction de leurs émissions de CO2 ». Du coup, le poids lourd allemand compte investir 7 milliards d’euros dans des ressources logistiques neutres sur le plan des émissions de carbone d’ici à 2030 et respecter l’Accord de Paris sur le climat. 80.000 véhicules électriques, soit 60% de la flotte, vont être déployés pour livrer le dernier kilomètre.

Analyse de données et IA

« Nous prévoyons que 25 % de nos entrepôts seront neutres en carbone en 2030. De même, nous allons utiliser des carburants alternatifs, notamment pour nos avions", ajoute Oscar de Bok. Pour lui, le salut de l’optimisation de la chaîne logistique et du plan de transport passera par l’analyse de la donnée et l’intelligence artificielle.

Pour l’ISO, composé des représentants d’organisations nationales de normalisation de 164 pays, les plus petits industriels ou opérateurs logistiques, à défaut de pouvoir investir dans des sommes astronomiques, peuvent s’appuyer sur les référentiels des normes managériales, particulièrement sur les normes ISO 14000 (environnement) et ISO 26000 (responsabilité sociétale).

Sélection des fournisseurs

Présent autour de la table, BMW, a, lui, rappelé les enjeux logistiques en aval de la production des nouvelles mobilités électriques. « Les émissions de CO2 dues à la logistique représentent 80 % contre 20 % pour la fabrication des voitures », évalue Thomas Becker, vice-président pour le développement durable et la mobilité du groupe BMW.

Si la voiture électrique n’émettra pas de CO2, en revanche la fabrication des batteries, elle pourrait augmenter de plus d’un tiers les émissions de CO2 par véhicule dans la chaîne d’approvisionnement de BMW d’ici 2030 ! Par conséquent, le groupe a revu ses critères d’achat en attribuant une grande importance à l’empreinte carbone de ses fournisseurs. Tout en misant sur l’entraide et la collaboration.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 190 - septembre 2021

Stratégies Logistique n°190 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.