Accueil / Transport /

Le cargo aérien ne connaît pas la crise

, par Erick Demangeon

Depuis deux ans, le fret avionné compense partiellement la chute de l’activité « passagers » sur les aéroports. En Europe, Francfort est désormais un solide leader devant Paris-Charles de Gaulle. En France, Bâle-Mulhouse est son dauphin pour la première fois.

Selon ACI Europe, l’association qui suit les aéroports européens, le trafic de fret avionné de ses membres a progressé de 21,8 % en 2021. Mieux, il est supérieur de 7,7 % par rapport à 2019. Son classement place Francfort en première position. Totalisant 2,3 millions de tonnes (Mt), la plateforme allemande progresse de 8,9 % et a pris une solide avance sur Paris-Charles de Gaulle, son rival historique. La place parisienne a terminé l’année sur un volume d’environ 2 Mt en croissance de 19,3 %. Même avec Orly (73 750 tonnes, + 35 %), le pôle aéroportuaire parisien demeure en 2e position européenne. Suivent Amsterdam Schiphol (1,7 Mt) puis Leipzig (1,6 Mt), qui relègue Londres-Heathrow (1,5 Mt) au 5e rang, Liège (1,4 Mt) et Luxembourg (1,1 Mt).

Bâle-Mulhouse, premier aéroport regional

Le trafic de fret avionné consolidé des aéroports français est également connu depuis le 10 mars. Selon l’Union des aéroports français (UAF), ils ont traité 2,5 Mt. Ce volume progresse de 19,1 % par rapport 2020 et de 0,5 % comparé à 2019. Paris-CDG y demeure largement en tête et concentre 83 % de ce tonnage. La surprise du classement de l’UAF provient de Bâle-Mulhouse. Pour la première fois, la plateforme franco-suisse détrône Orly à la 2e position avec 73 789 tonnes (+ 14,5 %). Elle enregistre aussi l’une des plus fortes progressions par rapport à 2019 (+ 20 %). Orly est 3e désormais.
Marseille-Provence et Lyon Saint-Exupéry gagnent aussi un rang avec, respectivement, 60 000 (+ 10,2 %) et 57 300 tonnes (+ 9,1 %). Toulouse-Blagnac perd trois crans en revanche. En 6e position, la plateforme toulousaine subit la baisse de l’activité industrielle d’Airbus et termine avec un trafic de 46 000 tonnes (- 4 %).

Bond de Vatry

Deux autres aéroports se distinguent par leur progression. A la 7e place, Vatry enregistre une hausse de 140 % (30 000 tonnes). En deux ans, le trafic fret de l’aéroport marnais a été multiplié par 10 ! De son côté, Rennes Saint-Jacques enregistre la deuxième plus forte croissance de l’année. En 11e position, son trafic (12 000 tonnes) se développe de 68 %. Entre Vatry et Rennes apparaissent La Réunion, Saint-Nazaire Montoir et Nantes Atlantique.
Quant au trafic postal des aéroports français, il a stoppé sa baisse en 2021. Il progresse même de 1,5 % (142 500 tonnes).

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 197 - octobre/novembre 2022

Stratégies Logistique n°197 est paru.

Hors-série n° 20 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le mercredi 1er juin 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2021

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 8 au 10 décembre 2021.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.