Accueil / Environnement /

Présidentielles : France Logistique s’adresse aux candidats

, par Sylvain Chanourdie

L’association formule 12 propositions pour « des transports de marchandises et une logistique au service d’une France performante ». Renforcer le portage politique de la filière, améliorer son attractivité et sa compétitivité, accélérer son verdissement en sont les 4 axes majeurs.

L’idée d’un ministère de la Logistique refait surface à la faveur des élections présidentielles. Ajouter la logistique dans l’intitulé d’un ministère, par exemple celui de l’Industrie, figure en effet dans la première des douze propositions que France Logistique a publié mardi à l’attention des candidats dans un livre blanc. Que l’on ne s’y trompe pas, il ne s’agit pas de créer une nouvelle instance administrative mais « d’incarner politiquement l’importance stratégique de la filière ». L’association souhaite renforcer le co-pilotage actuel entre acteurs privés et le gouvernement : « Une gouvernance public-privé bien structurée est la clé d’une bonne performance logistique. Au niveau national, nous souhaitons que le système des comités interministériels de la logistique (CILOG) perdurent » explique la présidente de France Logistique. Anne-Marie Idrac souhaite en outre «  qu’il soient placés sous la présidence effective du Premier ministre ».
La gouvernance doit aussi évoluer au niveau local : « sur les sujets de planification régionale, d’urbanisme, de la circulation, du commerce (…) nous souhaitons une approche transverse de la logistique dans toutes les politiques publiques ».

Concurrence équitable

Au niveau économique, « nous avons un sujet de souveraineté nationale autour des enjeux logistique » s’alarme Anne-Marie Idrac. Par exemple, seulement 60% du transport routier en France est fait sous pavillon français, les délais d’implantation d’entrepôts sont deux fois plus longs en France (24 à 30 mois) que dans les pays voisins, les ports maritimes nationaux sont faiblement utilisés. Pour lutter contre « la très forte concurrence internationale », France Logistique défend l’idée « d’une concurrence équitable » (level playing field) au niveau international, par exemple via le contrôle effectif du paquet mobilité qui règlemente les modes de circulation des camions étrangers ou encore l’harmonisation des fiscalités de l’énergie et du foncier.

Incohérences des règlementations

Dans le prolongement de la loi Climat et résilience, dans laquelle la logistique « s’y est affirmée très clairement », la filière veut accroître sa contribution à la décarbonation et à la transformation écologique de l’économie. «  Il y a traditionnellement trois manières de contribuer à la transition écologique rappelle Anne-Marie Idrac : réduire les distances à travers l’aménagement du territoire et un meilleur maillage des entrepôts ; massifier et mutualiser davantage ; verdir les motorisations et les carburants ».
Sur le premier point, une proposition porte sur la planification l’implantation d’entrepôts écologiques. La transition énergétique du TRM devra quant à elle être facilitée en levant les « incohérences » entre les règlementations Crit’air utilisées dans les ZFE notamment, mais aussi entre les aides financières accordées aux véhicules verts dont la disponibilité et le prix restent des freins. En matière de transport multimodal, « la réussite de la relance ferroviaire repose sur la disponibilité de sillons » tandis que dans les ports, l’enjeu est celui de la desserte de leur hinterland. La logistique urbaine demande enfin que le programme InterLUD soit prolongé et amplifié.

Enfin, face aux difficultés de recrutement de la filière, l’association prône de « communiquer positivement sur ces emplois, leur diversité et leurs opportunités d’évolution, en complément des initiatives privés », par exemple des campagnes de promotion grand public, dans l’enseignement secondaire comme dans les formations supérieures.

Les 12 propositions de France Logistique :

Installer une gouvernance politique forte pour de nouvelles ambitions logistiques françaises

  • Proposition 1 : Accentuer le portage politique national avec une présidence effective du CILOG par le Premier ministre
  • Proposition 2 : Créer un portage politique parlementaire pour éclairer les choix du Gouvernement
  • Proposition 3 : Mettre en place un portage politique régional transverse au service des compétences des territoires
  • Proposition 4 : Accentuer le portage politique au niveau du « bloc communal » pour une logistique urbaine plus durable, notamment en lien avec la mise en œuvre des ZFE

Augmenter la contribution de la filière au service de la transition écologique de l’économie

  • Proposition 5 : Mieux planifier l’implantation logistique et garantir du foncier notamment sur les friches aux organisations logistiques écologiques, pour éviter la « crise du logement des entreprises »
  • Proposition 6 : Faciliter le développement des logistiques multimodales
  • Proposition 7 : Accompagner la transition énergétique de la route, en phasant les aides et les éventuelles contraintes, selon la disponibilité – à l’échelle industrielle – de solutions décarbonées

Mieux utiliser les chaînes transports et logistiques françaises pour développer notre économie

  • Proposition 8 : Garantir la souveraineté logistique de la France en assurant des conditions de concurrence équitable avec les voisins européens
  • Proposition 9 : Mieux intégrer les enjeux logistiques dans les démarches économiques globales et innovantes
  • Proposition 10 : Améliorer l’attractivité des ports français et de leur hinterland, pour les stocks et les flux

Améliorer l’attractivité d’une filière d’avenir créatrice d’emplois

  • Proposition 11 : Communiquer positivement pour attirer les talents et ainsi lutter contre les pénuries de main d’œuvre, nuisant à la reprise économique
  • Proposition 12 : Favoriser l’exercice de la profession après la formation et tout au long de la vie

Voir en ligne : Les 12 propositions pour des transports de marchandises et une logistique au service d’une France performante

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 194 - avril / mai 2022

Stratégies Logistique n°194 est paru.

Hors-série n° 20 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le mercredi 1er juin 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2021

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 8 au 10 décembre 2021.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.