Accueil / Supply chain management / Progiciels /

QAD DynaSys, une ambition mondiale

, par Sylvain Chanourdie

DynaSys, division de l’éditeur d’ERP QAD, devient « QAD DynaSys ». Ce nouveau nom s’inscrit dans le plan de croissance internationale de l’éditeur de la solution « Demand & Supply Chain Planning » (DSCP).

Changement dans la continuité pour un éditeur historique du marché français des logiciels de planification avancée de la supply-chain. DynaSys, racheté en 2012 par l’éditeur d’ERP américain QAD, est rebaptisé « QAD DynaSys ». « Cette nouvelle identité signe la relation nouée depuis 7 ans avec QAD : nous avons rejoint un groupe international tout en conservant chacun nos particularités. Nous décidons ainsi de notre stratégie tout en bénéficiant du savoir-faire technologique et de la présence internationale de notre maison mère. QAD dispose de près 150 millions de dollars en cash, de quoi investir dans le développement international et aller de l’avant, ce qui n’aurait pas été possible en restant indépendant » explique Ariel Weil, président de QAD DynaSys. En 2018, le groupe QAD a réalisé un chiffre d’affaires de 333 millions de dollars, en hausse de 9%.

Stratégie internationale

En croissance de plus de 20% chaque année depuis 7 ans, la division QAD DynaSys cherche à se développer aux Etats-Unis notamment : « La part de l’Amérique du Nord dans notre base de clients se rapproche des 20 % et devrait atteindre les 50 % à terme. Le nouveau nom contribuera à notre notoriété sur ce marché » précise Ariel Weil. A l’appui de cet objectif, les études de marché de Gartner estiment que l’Amérique du Nord représente 53% du potentiel des ventes mondiales de solutions de planification de la supply-chain et l’Europe 32%.
Le portefeuille de client devrait aussi progresser fortement au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et bien sûr en France qui reste le marché principal. « En 2018, nous avons gagné un à deux nouveaux clients chaque mois. Ce n’est pas fréquent pour une société mondiale de notre taille » souligne Ariel Weil qui poursuit : « Les nouveaux clients sont de plus en plus souvent des multinationales, qui apprécient notre présence mondiale. Par exemple, le groupe Neovia a choisi de déployer en premier notre solution end-to-end au Mexique, Brésil et en Suisse ».

Centre d’excellence en Espagne

L’éditeur doit recruter massivement pour tenir la cadence : « de 150 collaborateurs travaillant sur DSCP actuellement, nous projetons de passer à 200 personnes en 2020 » annonce le président. Ces recrutements viendront renforcer les bureaux existants en France, Royaume-Uni, Australie, Italie, Singapour, Etats-Unis et aussi un tout nouveau « centre d’excellence Supply Chain » à Barcelone. Ouvert en janvier, ce centre mondial regroupe des salariés de haut niveau pour y former les équipes internes et les clients, ainsi que pour développer une partie des nouvelles solutions. Un moyen aussi de déplacer le centre de gravité de l’éditeur qui, s’il tient rester majoritairement « made in France », souhaite se « défaire d’une image franco-française ».
Au plan des technologies, le cap est mis sur le tout-Cloud : « En 2020, nous ne vendrons aux nouveaux clients plus que du Cloud, par choix et par principe. Les nouvelles technologies que nous incorporons dans nos solutions telles que le Machine Learning ou l’Advanced Analytics reposent sur le Cloud. Dans 4 à 5 ans tous nos clients auront effectué leur conversion vers le Cloud  » prévoit Ariel Weil.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 179 - octobre / novembre 2019

Stratégies Logistique n°179 est paru.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°17 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 5 décembre 2018.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.