Accueil / Entreposage / Systèmes automatisés /

Sick renforce ses solutions numériques

, par Sylvain Chanourdie

Le fabricant allemand de capteurs annonce plusieurs nouveautés logicielles pour mieux exploiter les données dans des applications industrielles et logistiques d’automatisation.

Faute de Foire de Hanovre, annulée en raison du coronavirus, Sick a organisé le 9 juin une conférence en ligne dédiée aux nouveautés qu’il avait prévues pour ce grand salon technologique. Plus que jamais l’industriel met en avant son profil d’entreprise du numérique dédiée à l’industrie 4.0. Son métier historique de fabricant de capteurs d’automatisation devient le socle d’une offre 100 % numérique : « Aujourd’hui les clients nous consultent pour des problèmes qui n’ont rien à voir avec l’ingénierie de l’automatisation classique, portant sur des capteurs, des systèmes logiques et des actionneurs », explique Christoph Müller, vice-président senior de l’Industrial Integration Space. « Ils veulent rendre leurs processus métier beaucoup plus efficaces. Les capteurs collectent des données qui justement aideront à résoudre cela au niveau de nos services numériques ».

Jumeau numérique

Parmi les services numériques présentés, un « IntegrationSpace » donnant accès à la représentation virtuelle des capteurs et de leurs données. Cette plateforme Cloud, véritable jumeau numérique d’un système de capteurs, permet le design et le contrôle de solutions numériques industrielles sur mesure. Elle est complétée par un « AppSpace », sorte de magasin d’applications pour capteurs rapidement déployables, appelées « SensorApps ». Ces SensorApps sont désormais plus faciles à développer, sans compétence en programmation industrielle poussées, grâce à une nouvelle interface « AppStudio ».

JPEG - 224.8 ko
« PeopleCounter » détecte et décompte les personnes franchissant une zone définie.

Le coronavirus inspire deux applications

Sick a présenté deux exemples concrets et d’actualité de ces SensorApps. Deux nouvelles applications qui exploitent les capteurs LiDAR 2D et 3D ont été lancées en réponse aux contraintes sanitaires rencontrées sur les sites industriels et logistiques :

  • « PeopleCounter » détecte et décompte les personnes franchissant une zone définie. L’application est capable de différencier les personnes d’objets mobiles en utilisant une technologie 3D. Ce processus fonctionne de façon anonyme et sans enregistrer d’informations personnelles.
  • « DistanceGuard », en combinaison avec un capteur 2D, peut détecter la distance entre deux personnes. Dès que la distance entre deux personnes est en-deçà du minimum configuré, un signal (visuel ou sonore) est émis. Une application qui peut servir par exemple à maintenir les distances des à l’entrée de lieux grand public comme industriels.

L’automatisation logistique se vend bien

Sick ne compte pas ralentir le rythme de ses innovations malgré la crise. Le budget R&D, plus de 11% d’un chiffre d’affaires de 1,75 milliard d’euros en 2019, sera maintenu en 2020. On notera au passage que les ventes destinées aux systèmes logistiques, qui représentent un peu moins d’un tiers du CA, devraient bien résister en 2020 grâce au e-commerce. En 2019, le CA des systèmes logistiques avait déjà progressé de 11% à 494 millions d’euros. En revanche l’automatisation de la production, déjà en léger retrait en 2019, devrait faire grise mine.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 185 - octobre / novembre 2020

Stratégies Logistique n°185 est paru.

Supplément SIMI 2019

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 11 au 13 décembre 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.